Et si on parlait tatouage ?

 

Nous allons à travers cet article essayer de répondre à toutes les interrogations que l’on peut se poser au sujet des tatouages, en partageant avec vous l’expérience de Juliette !

 

Mon tout premier tatouage, remonte à mes 19 ans. Depuis quelques temps l’envie de me faire tatouer trottait dans un coin de ma tête, il était grand temps de sauter le pas. Ma mère et mes sœurs sont tatouées, du coup moi aussi je voulais le miens ! Janvier 2013, direction le tatoueur, en compagnie de maman (oui, oui, je ne faisais pas la maligne). J’ai donc décidé d’aller chez le même tatoueur qu’elles. Il s’agit d’Eric, du salon Tatoo Much à Niort. Tatoueur réputé pour son franc parlé, il est aussi très reconnu pour son talent. Pour moi mon premier tatouage devait avoir une signification, devait représenter une part de moi-même, de ma personnalité. J’ai donc fait inscrire sur ma peau « Le vent nous portera »,  une chanson qui pour moi à une très forte importance.

L’emplacement de ce premier tatouage ? La côte. Première réaction de son tatoueur  » Ah, toi tu commences par l’endroit le plus douloureux ! ». Imaginez ma tête a ce moment-là… Aller, il est tant de passer à l’acte. Pour la typographie de la phrase, j’ai choisi de l’écrire à la main et Eric s’est chargé de décalquer. C’est parti ! C’est à cet instant que j’ai compris que la côte était vraiment un endroit très (trèèèèès) sensible. Je ne saurai même pas vous décrire la douleur tant elle est inhabituelle. Heureusement, le tatouage n’a duré que quelques minutes et la douleur s’est vite arrêtée.

J’avais ce ressenti mitigé entre « plus jamais je refais un tatouage » et un sentiment de satisfaction et de « bonheur » incroyable. Pour ce qui est du prix, ce tatouage m’a coûté 100€, prix plutôt classique pour une phrase.

 

 

L’année suivante, cette envie de tatouage est devenue de plus en plus importante pour moi. J’avais envie de quelque chose que je verrai plus souvent. Pour l’emplacement je n’avais aucun doute, ça serait sur le doigt ! Ma mère étant tatouée à l’annulaire droit, j’en voulais un au même doigt qu’elle. J’ai donc décidé de choisir une ancre ! Pourquoi une ancre me diriez-vous ? Tout simplement parce que je trouve ça très esthétique ! Malheureusement, les tatouages sur les doigts ne sont pas forcément conseillés, car ils ont la réputation de verdir plus rapidement et de s’effacer.

J’ai donc consulté Eric, de Tattoo Much à nouveau. Il m’a dit qu’il était d’accord pour que je me fasse tatouer le doigt mais à condition que ce soit fait par lui ! Rendez-vous pris en mars et c’est reparti !  Ah beh non.. le jour-J, une montée d’angoisse s’empare de moi, je repense à la douleur du précédent tatouage, je me dis que celui là est purement esthétique et que je vais le regretter … Pleins de questions s’accumulent, j’annule le rendez-vous ! Puis les semaines passent et cette envie reviens de plus belle. Je décide d’appeler Eric ! Rendez-vous pris en août ! Le jour même, c’est l’excitation, j’avais hâte de passer sous l’aiguille du tatoueur. Il dessine mon ancre et c’est parti ! Finalement aucune douleur, seulement un picotement qui s’apparente à des guilis. Le tatouage a duré entre 10 et 15 minutes et hop c’était fait. Pour ce tatouage j’ai payé 50€, puisque le tatoueur ma fait un prix.

 

 

Au cours de l’été dernier, j’ai encore craqué. Cette fois-ci je n’avais pas vraiment d’idée de motif ni d’emplacement. Septembre arrive, la rentrée sur Bordeaux, je commence à fouiller sur les sites pour voir ou trouver le bon tatoueur dans cette grande ville. Après plusieurs recherches, j’ai remarqué que l’Homme Invisible, est présent dans tous les classements des meilleurs tatoueurs de la ville. Je suis allée voir leur travail, leur style de dessins et je me suis dit que c’était là que je ferai le prochain. J’ai tentais ma chance, j’avais envie d’un tatouage « coup de tête » fait rapidement mais bien. J’ai pris contact avec eux via Facebook, j’avais un rendez-vous deux jours après, let’s go ! Je me suis donc rendu là-bas pour faire un petit palmier sur la cheville gauche. La douleur est plus que supportable, j’ai eu le même ressenti que sur le doigt, des chatouillements, sans plus. Celui-ci aura duré entre 15 et 20 minutes pour 80€. Aujourd’hui même si ce troisième tatouage ce sera fait sur un coup de tête, je ne le regrette pas, il fait partie de moi maintenant !

 

 

 

Parlons bien, parlons soins !

Chaque tatoueur a sa façon pour effectuer les soins. Avec mes deux tatouages de chez Tatoo much et le troisième chez l’Homme Invisible, la consigne était la même : mettre une bonne couche de Bepanthen (la crème grasse pour les fesses des bébés) au moins trois fois par jour et pendant 15 jours. Les deux premiers jours je devais mettre du cellophane par-dessus la crème car il peut y avoir des rejets d’encre. Cependant, il est conseillé de ne pas garder trop longtemps ce cellophane car il est possible de faire de mauvaises réactions. Ne surtout pas paniquer lors des premières douches si vous voyez des rejets d’encre ou votre tatouage « s’effriter », c’est normal ! Certaines personnes vont ressentir des démangeaisons mais il ne faut surtout pas arracher les « croûtes », elles partiront toutes seules !

 

Mes bonnes adresses !

Niort : Tatto Much, pro et reconnu pour leur talents de dessinateurs. Je vous conseille fortement de vous rendre dans ce salon de tatouage si vous voulez sauter le pas ! Petit bémol, si vous voulez vous faire tatouer par Eric, il va falloir vous armez de patience, il est tellement demandé que le délais de rendez-vous peut aller jusqu’à 6 mois ! Mais au moins ça laisse le temps de la réflexion ! Pour ce qui est de la question de l’hygiène du salon, tout est au top, vous pouvez y aller les yeux fermés.

Bordeaux : L’Homme Invisible, est un salon de tatouage connu pour accueillir de temps en temps des tatoueurs de renoms venant du monde entier, alors si un artiste vous plaît, pensez à surveiller l’actualité du salon. Je me suis faite tatouer par l’un des deux tatoueurs permanents, son talent de dessinateur est incroyable et niveau de l’hygiène c’est le top du top !

 

En espérant que mon expérience vous éclaire un peu plus sur le tatouage, que ça vous ai donné envie ou non. Ce fut un plaisir de partager mon ressenti avec vous !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *